Surprise!

La première version de GS: Acte 1 est disponible pour netbsd exclusivement (un méchant et incompréhensible bug de la SDL ne le rend pas vraiment interoperable pour le moment…).

Cette version est une version pré-alpha qui ne fait rien (autant être clair) à part initialiser la fenêtre et le clavier (du moins de manière visible, car en réalité ce sont toutes les fondations qui ont été misent en place). je l’ai archiver (mise à la disposition de tous), suite au conseil des admins de sourceforge de mettre des fichiers le plus tôt possible et ce même si le programme ne fait rien afin d’améliorer la visibilité du proj sur la forge et il faut avouer qu’ils avaient raison car le proj est passé de la 23,000ieme place à la 19,040ieme…

la version 0.0.2 sortira lorsque Groovy commitera son travail et que Ogre aura été intégré.

Sur ce je vous souhaite un bon week-end :)

pour télécharger cette première version:

Gaia’S Secret: Acte 1 0.0.1

Enfin!

Toute l’équipe d’origine du projet Gaia a enfin été réuni, nous permettant de passer à la vitesse supérieur:

Une mailing-list a été créée: gaiaproject-developers@lists.sourceforge.net, vous permettant de nous joindre facilement et une demande a été déposé aupres de freenode afin d’obtenir des groupes de chan sur leurs serveur (irc.freenode.net).

De plus, la première semaine de Février sera l’occasion de vous offrir un petit cadeau, mais je n’en dit pas plus, sinon ce ne serait plus une surprise…

Gaia’s Secret ne meurt pas, il change

Bonjour et bienvenue sur le site de la saga Gaia’s Secret. 8 ans et demi que nous travaillons sur ce projet, replié sur nous même, empêchant sa naissance, 8 ans pendant lesquels nous avons tous gagné en expérience et maintenant dans le but de faire émerger ce projet, nous avons choisit de travailler mains dans la mains avec la communauté du libre.

Nous recherchons en priorité des artistes talentueux et des codeurs fou, mais toute aide est précieuse et sera apprécié a sa juste valeur, donc si le projet vous intéresse, venez nous voir, afin que ensemble nous prouvons que oui, faire un projet amateur de qualité professionnelle, c’est possible…

Lug Ar Bleiz, chef de projet